Les causes des fuites urinaires chez les enfants

Le pipi au lit est la forme la plus courante d'incontinence chez l'enfant, alors que l'incontinence diurne n'affecte que 2 à 4 % des enfants âgés de 5 à 7 ans. Les causes les plus fréquentes de fuites urinaires chez l'enfant sont évoquées ci-dessous.

Causes liées à la croissance

La vessie se vide en ouvrant et en contractant des muscles en réponse à des signaux provenant du cerveau et indiquant que la vessie est pleine. Si cette coordination nerf/muscle met du temps à se développer, la vessie peut parfois se remplir avant que le cerveau de l'enfant en prenne conscience. Le muscle peut également être trop faible.

En général, le sommeil des enfants est plus profond que celui des adultes et il leur faut plus de temps pour être complètement réveillés. Cela implique que parfois ils ne détectent pas le signal leur indiquant de vider leur vessie, ou bien qu'ils ne sont pas réveillés à temps. 

La nuit, le corps produit l'hormone antidiurétique (ADH) en plus grande quantité. Cette hormone ralentit la production d'urine et réduit le besoin d'uriner. Si, pour une raison quelconque, cette hormone n'agit pas, la vessie peut déborder.

Toutes les conditions évoquées ci-dessus s'améliorent au fil du temps. On soupçonne souvent l'anxiété d'être à l'origine des fuites urinaires chez l'enfant mais aucune preuve scientifique ne l'atteste réellement. Cependant, si votre enfant est anxieux, il est important d'en déterminer la cause et de faire preuve de délicatesse.

Causes médicales

Les fuites urinaires chez l'enfant peuvent aussi être consécutives à une maladie ou à un handicap. Ainsi, s'il souffre d'infirmité motrice cérébrale, de spina-bifida, d'une lésion cérébrale ou nerveuse, cela peut affecter physiquement la capacité à recevoir correctement les signaux en provenance du cerveau indiquant de vider la vessie. Parfois, une infection urinaire récidivante ou même une déformation mineure des voies urinaires peuvent également être à l'origine du problème.

Si vous vous occupez d'un enfant souffrant d'une pathologie grave ou d'un handicap, vous trouverez des informations complémentaires en consultant la rubrique S'occuper des siens.

La cause génétique

Il semble que l'hérédité peut jouer un rôle dans l'incontinence. D'une manière générale, la probabilité pour un enfant de faire pipi au lit si un de ses parents faisait de même est de 40 % ; elle passe à 70 % si ses deux parents étaient concernés.


Incontinence diurne

Quand elle n'est pas due à une infection urinaire ou à des raisons anatomiques, elle peut être la conséquence d'une vessie hyperactive ou d'une miction insuffisante  .

Vessie hyperactive

Cela concerne les muscles qui entourent l'urètre et qui servent à empêcher le passage de l'urine. S'ils se contractent involontairement, l'urine est alors évacuée. C'est souvent la conséquence d'une infection urinaire et s'observe plus souvent chez les filles.

Miction insuffisante

Certains enfants évitent d'aller faire pipi parce qu'ils n'aiment pas utiliser les toilettes de l'école ou parce qu'ils ne veulent pas rater quelque chose et qu'ils se retiennent. Cela peut conduire à un débordement de la vessie et à une miction accidentelle. Cela peut également provoquer des infections.

L'incontinence fonctionnelle chez les enfants

On parle d'incontinence fonctionnelle quand votre enfant est physiquement incapable d'aller aux toilettes. Les raisons peuvent être des problèmes de déplacement ou liées au fait que votre enfant est en fauteuil roulant. Dans ce dernier cas, il s'agit probablement d'une incontinence fécale et urinaire. Si votre enfant peut aller aux toilettes tout seul, mais que cela prend du temps, vérifiez que l'accès aux toilettes est facilité et que ses vêtements sont faciles à enlever. Cependant, le plus important est d'utiliser des sous-vêtements absorbants qui lui permettent de garder une sensation de confort et de fraîcheur. Ils limitent également le risque d'irritations et d'infections cutanées dont souffrent souvent les personnes qui restent assises ou alitées pendant de longues périodes.

Quelle quantité d'eau est-il recommandé de boire chaque jour ?



Résultats