Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Langue
NL | FR |

Qu’est-ce qu’une vessie hyperactive ?

Deux femmes prenant un café sur le balcon

Une vessie hyperactive décrit une série de problèmes liés à l’urgence d’uriner. Notez que cette pathologie n’implique pas de fuites urinaires ou des accidents nocturnes. Cela signifie simplement que la personne ressent un besoin plus fréquent de vider sa vessie. On parle parfois de vessie irritable. 


Quels sont les symptômes d’une vessie hyperactive ?

Une vessie hyperactive, irritable ou sensible est causée par l’hyperactivité du détrusor. Cela signifie que votre vessie tente d’évacuer l’urine, même quand elle n’est pas pleine. Le symptôme le plus évident est la grande fréquence des mictions pendant la journée. Selon l’avis des médecins, il est normal d’uriner entre 4 et 8 fois par jour. Le faire plus souvent peut être le signe d’une vessie hyperactive ou irritable. Cette pathologie se trouve fréquemment chez les personnes âgées et les femmes de tout âge. D’autres symptômes incluent de ne pas réussir à se rendre aux toilettes à temps, l’énurésie et des visites aux toilettes plus fréquentes pendant la nuit – une pathologie appelée nocturie, qui n’implique pas l’incontinence nocturne.
 
Notez que les fuites urinaires ne sont pas un symptôme de vessie hyperactive. Si celles-ci se produisent, le problème est probablement une incontinence par impériosité.

Quelles sont les causes d’une vessie hyperactive et d’une incontinence urinaire par impériosité ?

Il existe de nombreuses causes potentielles au problème de vessie hyperactive. Une obstruction de l’urètre peut entraîner des sensations d’urgence de même qu’une infection urinaire causée par la présence de bactéries dans la vessie qui irritent la muqueuse à l’intérieur de la vessie. Cela peut sembler une évidence, mais une trop grande consommation de liquides pourrait tout simplement être à l’origine du problème. De même, certaines boissons, comme le café et les boissons énergétiques, contiennent des taux élevés de caféine qui peuvent être à l’origine du problème. Ne pas boire suffisamment peut également provoquer des sensations d’urgence. Éviter de boire pour réduire les sensations d’urgence ne fait qu’aggraver la situation car l’urine devient trop concentrée, irrite la muqueuse de la vessie et entraîne une urine dégageant une forte odeur et des symptômes d’urgence. La déshydratation augmente également le risque de constipation, un facteur connu pour augmenter les risques d’incontinence urinaire. Une vessie hyperactive peut également être causée par des calculs vésicaux.

Pathologies graves pouvant entraîner une vessie hyperactive et une incontinence urinaire par impériosité

Une vessie hyperactive et une incontinence urinaire par impériosité peuvent provenir d’une pathologie médicale plus grave. Des problèmes gynécologiques comme le prolapsus ou les tumeurs de l’ovaire peuvent entraîner une irritation de la vessie qui entraîne une urgence d’uriner. Les femmes ayant subi une opération liée à l’incontinence d’effort peuvent également être affectées. Les personnes souffrant de diabète font aussi partie des groupes à risque. Un diabète non contrôlé, avec un niveau de glycémie élevé (hyperglycémie), peut augmenter la soif et la production d’urine. Les hommes ayant des problèmes causés par une hypertrophie de la prostate peuvent également être affectés. Enfin, les pathologies affectant le système nerveux comme la spina bifida, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson sont toutes des causes potentielles de vessie hyperactive et autres symptômes de la vessie.

Quels traitements sont disponibles ?

Traiter une vessie hyperactive ou sensible peut être compliqué car il est souvent difficile de déterminer la cause exacte du problème. Pour cette raison, le traitement implique souvent de cibler les symptômes qui gênent le plus la personne. Le médecin recommandera ce qu’on appelle des mesures conservatives – rééducation de la vessie, changement du mode de vie, régime etc. – comme traitement initial. Si ces mesures s’avèrent inefficaces, la prise de médicaments peut être la prochaine étape. Si les symptômes persistent ou s’aggravent, des procédures chirurgicales existent. 
 
Si vous vous souciez de la santé de votre vessie ou ressentez un besoin accru d’uriner, nous vous conseillons de d’abord vous adresser à un professionnel de santé. Il sera en mesure de vous offrir ses conseils d’expert sur le meilleur traitement à suivre.

Que puis-je faire pour gérer les symptômes d’une vessie hyperactive ?

En plus de demander conseil à un médecin spécialisé, il existe certaines mesures que vous pouvez prendre pour gérer les symptômes d’une vessie hyperactive. Si vous avez des fuites de gouttes ou des fuites urinaires, TENA propose une large gamme de serviettes, sous-vêtements absorbants, protections et autres produits pour les hommes et les femmes. Discrets et efficaces, les produits TENA atténuent le stress causé par cette pathologie en vous procurant sérénité, fraîcheur et sensation de sec, de jour comme de nuit.