Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Langue
NL | FR |

Marie, 59 ans, à propos de l’incontinence au quotidien

« Comme si la ménopause n’était déjà pas assez difficile comme ça »

Stock photo - Posed by model.

Homme et femme d’âge mûr se promenant dans un champ en contre-jour

L’histoire de Marie (59) : vivre avec des fuites urinaires

La ménopause était déjà inconfortable, et en plus je devais faire face aux fuites urinaires. Heureusement, il y a beaucoup de solutions.

Après la grossesse

La première fois, j’avais vingt ans. Après ma première grossesse, j’avais parfois des fuites urinaires quand j’éternuais. Je faisais une serviette improvisée du papier toilette et essayais de ne plus y penser – jusqu’au moment où les fuites arrivaient de nouveau. A ce moment-là, j’ai commencé avec une routine aux toilettes : uriner, arrêter, uriner, arrêter. Je faisais des exercices des muscles du périnée. 

Pour quelques mois, je portais une serviette hygiénique ordinaire que je changeais environ quatre fois par jour. C’était toute une histoire, mais j’ai regagné le contrôle de ma vessie. 

L’incontinence pendant la ménopause

Trente ans plus tard, pendant la ménopause, je luttais de nouveau contre les fuites urinaires. Cette fois-ci, mes solutions improvisées n’étaient pas suffisantes et j’avais besoin de bien plus qu’une serviette hygiénique. 

J’ai arrêté de sortir avec mes amis ou d’aller manger quelque chose parce que j’avais peur d’avoir des petits accidents. Ce n’était pas facile, je me sentais toute seule. Et les quelques fois ou je sortais pour un rendez-vous avec mes amis, j’emportais toujours avec moi de nouveaux sous-vêtements, des serviettes hygiéniques et du déodorant. Ainsi chargé de tous ces bagages, j’avais l’impression que j’allais faire du camping.

Consulter le médecin

Finalement, je me suis tournée vers mon médecin. Elle m’a expliqué que la ménopause pouvait provoquer une faiblesse de la vessie et qu’il existe une serviette spécifique pour des fuites urinaires, qui absorbe bien et neutralise les odeurs. La première fois, j’étais sceptique : la serviette maxi ne m’avait pas aidé, et celles-ci étaient encore plus petites. Mais les serviettes m’ont réellement aidé et je me suis sentie beaucoup plus confiante.

Profiter pleinement

Grâce aux serviettes TENA Lady je ne m’inquiète plus des petits accidents. Je en mets quelques-unes dans mon sac et je fais du shopping avec mes amies sans soucis. Toutes mes autres affaires, je les laisse à la maison. La seule chose qui me dérange maintenant, ce sont les bouffées de chaleur.